Apprendre à valider ses acquis : une compétence à acquérir dès la formation initiale.


« AU CFA LES 13 VENTS ON CONSTRUIT SA COMPÉTENCE EN APPRENANT A FORMALISER LES PREUVES DE SON SAVOIR FAIRE »

Pas complètement satisfaite des outils (fiches navettes, document de liaison) utilisés jusqu’alors, l’équipe pédagogique du CFA les 13 vents expérimente depuis 2010 une pédagogie appuyée sur une démarche de construction de « preuves » inspirée de la validation des acquis de l’expérience. D’abord initiée par le pôle hôtellerie restauration de l’établissement, cette approche prometteuse sera étendue à l’ensemble des métiers et pour toutes les classes de première année dès la rentrée 2012.



Au départ, un constat simple : confronté aux exigences de la production spécifiques à l’entreprise qui l’emploie, chaque apprenant « apprend » selon des chemins d’apprentissages qui lui sont propres, avec des rythmes particuliers souvent dictés par les conditions de professionnelles auxquelles il se confronte à un instant donné.
Ces « situations d’entreprises », individualisées par nature, autorisent la répétition du geste, la consolidation des acquis techniques et offrent à tout moment des opportunités pour acquérir compétences et savoirs nouveaux, lesquels dépassent parfois le cadre du référentiel d’un diplôme donné et souvent celui d’une « progression pédagogique » conçue en amont. Elles sont la richesse de « l’alternance » et fondent « l’apprentissage ». Elles ne sont pas sans lien avec les mécanismes servant à valider les acquis de l’expérience.

Comment tirer un meilleur parti de ces temps de « didactique professionnelle » pour améliorer l’efficience de la formation par l’alternance ?

Frédéric Aubreton, Jany Barrière
Frédéric Aubreton, Jany Barrière
« En remettant l’apprenant au centre de ses apprentissages » a répondu l’équipe pédagogique du CFA les 13 vents; en donnant à l’apprenant les moyens de décrire ses expériences professionnelles, de les analyser, de les restituer à l’oral avant de les formaliser à l’écrit sous forme de « fiches de preuves » et de « fiches descriptives de techniques ».
La réalisation de ces fiches, placées au cœur du « contrat pédagogique » en vigueur tout au long de la formation est devenu au fil des mois une « activité pédagogique transverse » à part entière. Son but : entrainer l’apprenant à une recherche exigeante et continue d’éléments probant de sa compétence pour le conduire à conscientiser sa pratique et améliorer sa capacité d'apprentissage.

Après quelques mois d’expérimentation, cette démarche s’est révélée suffisamment positive pour être poursuivie et approfondie.
En replaçant « l’apprenant au centre » – et donc en pleine responsabilité- des ses propres apprentissages elle a ouvert de nouveaux champs pour l’individualisation de la formation exploitable par les formateurs. Elle a également permis de rendre plus facile le travail les compétences de base notamment lors des phases de restitution et de formalisation.
En donnant à l’apprenant l’occasion de tirer le meilleur parti des personnes ressources qui l’entourent (tuteur, maître d’apprentissage, professeur, formateur) elle l’a placé dans une démarche active de construction des savoirs, favorisant sa curiosité, son esprit de performance et sa capacité relationnelle.


Enfin cette démarche a remis au cœur des pratiques pédagogiques la question de l’évaluation « formative ». Le mécanisme de la « preuve » formalisée par l’apprenant, conçue aussi pour être à la fois validée par le tuteur et/ou le maître d’apprentissage a renforcé les processus en jeu dans le « contrôle en cours de formation ». Au sein du CFA une « culture de la preuve » offrant matière au renforcement de la pédagogie inductive s’est ainsi progressivement instituée en s’étendant à tous les champs disciplinaires. Le français en tant qu’outil de communication a été replacé au cœur de la démarche, depuis que le processus de mise en forme des « preuves » a été dévolu aux enseignants de la discipline.

Sur le plan organisationnel, les premiers retours d’expérience ont montré l’importance de la communication entre le maître d’apprentissage et le professeur pour la réussite du processus. Le travail de classement et de présentation des techniques professionnelles rendu nécessaire pour l’utilisation des nouveaux outils de liaison - inspiré des livrets en vigueur dans les CQP de l’hôtellerie- rédigé avec les termes du vocabulaire professionnel a été généralement bien accueillis et la méthode utilisée, cassant la logique strictement séquentielle, est d’autant mieux acceptée qu’elle correspond à la culture du monde de l’ entreprise.
Des temps de formation des apprenants à la « méthode », se sont également révélés absolument nécessaire, lesquels seront renforcés à la rentrée scolaire 2012 à l’occasion du premier stage des apprentis au CFA.
De même des temps spécifiques d’animation et d’accompagnement des apprenants très réguliers sont aussi indispensables et sont d’ailleurs désormais planifiés chaque semaine.
« Apprendre à faire la preuve sa compétence c’est aussi une manière d’apprendre à apprendre » affirment les membres de l’équipe pédagogique du CFA les 13 vents. Une thématique très centrale dans cet établissement qui à la faveur d’une démarche globale de type « portfolio » - appelé ici Classeur d’Incubation des Connaissances et des Compétences (Ci2C) -multiplie les initiatives allant dans le sens de l’autonomisation.


« Apprendre s’apprend, c’est pourquoi il faut s’efforcer par la pratique éducative transmettre cette compétence » ; c’est ainsi tout le sens qu’il faut donner à la devise du CFA les 13 vents :

« l’école devrait permettre à chacun de devenir autodidacte ».

Frédéric Aubreton

Mercredi 21 Novembre 2012
Lu 833 fois

Notez




A lire également :
< >

Vendredi 4 Septembre 2015 - 09:16 La politique qualité du CFA Les 13 Vents

Mardi 31 Mars 2015 - 13:54 En route vers la certification !

former | se former | se perfectionner | se reconvertir | nous contacter | regard sur la pédagogie | presse | anciens élèves | sympa ! pas sympa ! | publicité | FAQ | télécharger | vidéo | espace partenaires | espace anciens élèves | espace conseil de perf | La qualité au CFA