De vrais champions ! Ils gagnent le Challenge destination entreprise en Corrèze et en Limousin


Le 14 octobre 2009, le CFA « Les Treize Vents » engageait pour la première fois un équipage pour le 19ème Challenge Destination Entreprise organisé par l’association “Destination Entreprises”. L’objectif de ce challenge est de présenter un projet original de création d’entreprise. Quatre apprentis (Céline Pouget, Elisabeth Dalleau, Alexandre Theil et Alexandre Tronche) en BTM Pâtisserie 2ème année se proposaient volontairement de relever le défi sous l’appellation French P@stry Export.
Interview de Jérôme Lalé, formateur au CFA « Les Treize Vents » et tuteur du projet :



Quel était l’objet de ce projet d’entreprise ?

Jérôme Lalé, Alexandre Tronche, Alexandre Theil, Céline Pouget et Elisabeth Dalleau: finale départementale
Jérôme Lalé, Alexandre Tronche, Alexandre Theil, Céline Pouget et Elisabeth Dalleau: finale départementale
French P@stry Export est une entreprise artisanale dont le but est de vendre des pâtisseries artisanales surgelées au Royaume Uni en passant par des distributeurs locaux et un site internet.

Pourquoi le Royaume-Uni ?

De vrais champions ! Ils gagnent le Challenge destination entreprise en Corrèze et en Limousin
Ils ont certainement été influencés par la mobilité européenne organisée au CFA . Ils ont participé à plusieurs séjours à l’étranger : Allemagne, Espagne, Portugal, Suisse…mais également à des stages organisés avec des anglais qui se sont montrés très friands de nos spécialités pâtissières.


Avez-vous mené ce projet facilement ?

Le 19 mai 2010 à la CCI de Brive.
Le 19 mai 2010 à la CCI de Brive.
Non, bien évidemment. Une création d’entreprise est parsemée d’embuches mais nos quatre apprentis ont su dénouer tous les pièges. Ils ont remis plusieurs fois leur projet en cause et ont su le faire évoluer au fur et à mesure de l’avancée du dossier. Ils ont également rencontré de nombreuses personnes qui les ont conseillés au mieux tout au long de ces huit mois d’aventure. Un chef entreprise doit savoir s’entourer de partenaires. Nous remercions d’ailleurs toutes ces personnes (la liste est longue) qui ont eu l’amabilité de prêter leur concours à l’élaboration du projet.

Quelles qualités ont-ils mis en œuvre ?

Elisabeth Dalleau,Alexandre Theil, Céline Pouget et Alexandre Tronche
Elisabeth Dalleau,Alexandre Theil, Céline Pouget et Alexandre Tronche
Il y en a eu plusieurs mais je vais en retenir 3 : ténacité, professionnalisme et esprit d’équipe. Ténacité parce qu’ils n’ont jamais craqué devant les difficultés. Ils se sont battus jusqu’au bout en montrant beaucoup d’enthousiasme. Professionnalisme car ils sont toujours restés proche des réalités économiques, commerciales, techniques et financières d’une entreprise. Ils ont mis à profit tout l’enseignement qui leur a été apporté durant leurs 5 années de formation par leurs maîtres d’apprentissage et leurs professeurs. Et enfin esprit d’équipe car mener un projet à quatre n’est pas forcément facile mais ils se sont organisés et ont fait preuve de solidarité quand certains avaient des difficultés. Je suis très fier d’eux.

Comment s’est passé l’atterrissage de ce projet ?

Alexandre Tronche, Alexandre Theil, Elisabeth Dalleau et Céline Pouget : finale régionale
Alexandre Tronche, Alexandre Theil, Elisabeth Dalleau et Céline Pouget : finale régionale
On ne peut mieux. Ils ont tout d’abord présenté leur dossier devant un jury de l’association “Destination Entreprises” le 19 mai 2010 . Quel ne fut pas notre joie à l’énoncé des résultats : French P@stry Export était le lauréat du challenge Départemental. La finale régionale à Limoges le 27 mai 2010 parachevait leur succès avec une nouvelle fois la première place.


Quelle a été leur récompense ?

Ils ont gagné un voyage d’une semaine en Tunisie et un vol en montgolfière. Mais ils ont aussi gagné de l’expérience et de la confiance en soi.
Brochure de : French P@stry Export
Brochure de : French P@stry Export

Vont-ils créer cette entreprise ?

Peut-être mais pas dans l’immédiat. Ils désirent d’abord emmagasiner de l’expérience professionnelle. De plus, la création d’entreprise nécessite d’apporter des fonds personnels importants qu’ils n’ont pas encore : ils ont à peine vingt ans. Ils vont devoir épargner pour mener à bien leurs futurs projets. Chacun d’eux à l’intention dans les prochaines années de créer ou de reprendre une entreprise artisanale. Ils auront déjà eu une première expérience de création, certes virtuelle, mais au combien enrichissante.

Nous leur souhaitons bon vol…

Challenge-entreprise
Palmarès 2010
Dossier de presse


Lundi 7 Juin 2010
Lu 3030 fois

Notez




A lire également :
< >

Mardi 19 Janvier 2016 - 13:48 Les « Mercredis des Métiers »

former | se former | se perfectionner | se reconvertir | nous contacter | regard sur la pédagogie | presse | anciens élèves | sympa ! pas sympa ! | publicité | FAQ | télécharger | vidéo | espace partenaires | espace anciens élèves | espace conseil de perf | La qualité au CFA