Le Centre Permanent Professionnel vu par 2 pâtissiers : Laurent et Crinzy


Le Centre Permanent Professionnel permet d’effectuer une formation labellisée par la région Limousin. Il a pour objectif un suivi personnalisé et une individualisation du parcours du stagiaire.



Le Centre Permanent Professionnel vu par 2 pâtissiers : Laurent et Crinzy
Pour avoir un autre point de vue, deux apprentis en pâtisserie, Laurent Aly-Beril et Crinzy Pinel-Féréol ont accepté de répondre à mes questions.

Bonjour. Vous êtes en CPP. Pouvez-vous nous dire en quoi consiste cette formation ?

Cette formation permet d’obtenir un diplôme dans la finalité. Elle se déroule sur 1 an.

Il s’agit d’une reconversion ? Pourquoi cette reconversion ? Que faisiez-vous avant ? N’est-ce pas trop difficile de reprendre les études ?

Laurent : Pour moi, il ne s’agit pas réellement d’une reconversion. J’ai déjà un baccalauréat technologique dans le domaine de la restauration. J’ai arrêté les études pendant 7 ans. Ca a été dur pour comprendre certaines choses.

Crinzy : Il s’agit d’une reconversion. J’ai un CAP en Carrelage Mosaïque. Je n’ai pas arrêté les études, j’ai poursuivi tout de suite avec la pâtisserie.

Que penses-tu que le CPP va t’apporter ?

Crinzy : Pas assez d’expérience dans le métier puisque ça se déroule sur un an. Il faut assimilé deux ans de cours.

Laurent : Je n’avais pas non plus de connaissances dans la pâtisserie. C’est une grande découverte. C’est difficile de tout assimiler.

Es-tu satisfait de cette formation et son organisation ? Trouves-tu cette formation difficile ?

Crinzy et Laurent : Pas du tout satisfait de cette formation.

Crinzy : Comme je l’ai dit, suivre les cours de 2 ans sur un an, c’est difficile. Il faudrait le faire sur 2 ans.

b[i[Et au niveau de l’organisation de cours, de l’emploi du temps ?]]ib

Crinzy : L’emploi du temps est bon. La seule chose difficile est de tout suivre sur un an.

Vous avez plus de pratique, non ?

Crinzy : Oui, plus de TP.

Laurent : On a plus de TP que de Technologie alors qu’il faudrait autant de TP que de Technologie. On n’a que 2 heures de Technologie dans l’emploi du temps alors qu’on le passe à l’examen.

b[i[Est-ce toutes les semaines comme ça ?]]ib

Crinzy : L’emploi du temps change toutes les semaines mais c’est les mêmes matières et les mêmes heures.

Laurent : Oui, l’emploi du temps change mais ça ne nous gêne pas vu que les heures et les matières sont les mêmes.

Vous ne vous sentez pas prêts pour l’examen ?

Crinzy : Non, pas vraiment

Laurent : Non, sur un an…

Que ferez-vous plus tard ?

Laurent : Que j’ai ou non le diplôme, j’arrête. Je ne continue pas. Plus tard, je souhaiterais être chef d’entreprise.

Crinzy : Si, j’ai le diplôme, je pars travailler. Sinon, je refais une année ou je pars travailler en Carrelage Mosaïque, j’ai déjà des propositions…


Merci, à vous deux.

Lundi 19 Mai 2008
Lu 1938 fois

Notez




A lire également :
< >

Mardi 19 Janvier 2016 - 13:48 Les « Mercredis des Métiers »

former | se former | se perfectionner | se reconvertir | nous contacter | regard sur la pédagogie | presse | anciens élèves | sympa ! pas sympa ! | publicité | FAQ | télécharger | vidéo | espace partenaires | espace anciens élèves | espace conseil de perf | La qualité au CFA