Le centre de formation de Tulle participe à un projet pilote européen sur la mobilité des apprentis


La Montagne jeudi 11décembre 2015 : Le centre de formation de Tulle participe à un projet pilote pour faire émerger un cadre européen sur la mobilité des apprentis.



Le CFA des 13 Vents se lance dans l’aventure européenne. - photo Agnès Gaudin
Le CFA des 13 Vents se lance dans l’aventure européenne. - photo Agnès Gaudin
Les étudiants ne seront plus les seuls à partir en mobilité européenne. Les apprentis aussi. Mardi matin, au Centre de formation des apprentis (CFA) 13 Vents, à Tulle, un projet pilote sur la mobilité des apprentis en Europe a été présenté.
L'établissement fait partie des établissements volontaires. Avec lui, trois autres CFA de la nouvelle grande région : Jean-Monnet et SUP de la région Limousin, à Limoges, ainsi que le CFA du Bassin d'Arcachon (Gironde).


Enrichissement professionnel

Sylvain Ernst est apprenti en boucherie à Tulle. En avril dernier, il est parti 15 jours en Pologne, à Cracovie. Si sa mobilité ne fait pas partie du projet pilote, son expérience, elle, est précieuse.
« J'étais vraiment en immersion dans l'entreprise. J'ai vu le côté industriel des productions. J'ai appris de nouvelles techniques : le fumage, le ficelage… Si c'était à refaire, je le referais ».
Pour le directeur du CFA 13 Vents , Frédéric Aubreton, ce projet est un atout professionnel.
« Ils s'enrichissent de nouvelles techniques qu'ils amènent en France. Ça n'est pas négligeable. Et puis, cela permet bien évidemment de parfaire son anglais et d'apprendre une nouvelle langue ».

Beaucoup d'incertitudes

Ce projet, porté par le député européen Jean-Paul Denanot, a été validé par la Commission européenne dans le cadre du budget 2016. À terme, tous les apprentis européens pourront partir entre six mois et un an dans une entreprise européenne.
« Il faut penser à tout le cadre administratif, voir si une harmonisation européenne des salaires est possible ou encore penser à l'accompagnement de nos apprentis », explique le directeur. Une phase d'expérimentation bien nécessaire avec un budget de 1,8 million d'euros. À Tulle, les apprentis devraient partir fin 2016.


Vendredi 18 Décembre 2015
Lu 333 fois

Notez




A lire également :
< >

• vu dans la presse | • salle de presse