Une trentaine d’élèves sensibilisée aux enjeux de l’UE


La Montagne Jeudi 16 Janvier 2014 : www.lamontagne.fr
Deux membres de l’association Jeunes Européens France ( NDLR : Claire Versini et Lucie Moura ) sont venus présenter le programme “Europe au CFA” à la trentaine d’apprentis des 13 Vents. Une première en France dont l’objectif est de promouvoir l’Union européenne et le débat démocratique.



Le ton est plus jeune, plus ludique qu’un cours d’éducation civique. L’objectif est pourtant le même, les deux représentantes de l’association jeunes européens sensibilisent les apprentis du CFA des 13 Vents à l’importance de l’Europe et de ses élections.
Léonardo un stage européen.
Les intervenantes remontent l’histoire européenne qui évoque, au mieux, de lointains souvenirs à l’auditoire. Maastricht, Schengen, Schumann, la CECA, ne font pas fureur. L’origine de l’Holstein, la baguette, la quiche, le pain aux pommes de terre, le croissant un peu plus.





« Chez les jeunes, il y a globalement un e méconnaissance de l’Union européenne. Mais nous sommes satisfaites puisque les retours sont bons. Beaucoup ont dit avoir appris des choses lors de l’intervention. C’est au minimum une piqûre de rappelle », évoque Claire Versini.
L’intérêt est aussi de s’adresser aux futurs électeurs, sans parti pris.
« L’association des jeunes européens sensibilise à l’importance des élections. L’idée est de soulever le débat sur l’union européenne de manière transparaissant et de parler de l’influence de l’UE dans l’apprentissage et les métiers que les apprentis seront amenés à exercer », détaille Lucie Moura.
La connaissance de l’Union européenne est perfectible mais ne coupe pas l’envie aux étudiants d’aller voir ce qui se passe chez les voisins. « Grace au programme Léonardo, nos élèves de Bac pro effectuent un stage deux semaines à l’étranger. Il vise à la fois la découvert culturelle et linguistique tout en allant voir comment on travaille ailleur et retrouver des techniques pas si différente d’ici » . souligne Michel Caillard, directeur adjoint du CFA. Et ça marche puisque prés de 70% de apprentis tentent l’expérience qui donne parfois quelques envies d’y revenir.
Pierre Momboisse




Vendredi 31 Janvier 2014
Lu 338 fois

Notez




A lire également :
< >

• vu dans la presse | • salle de presse