Vers des apprentis exemplaires dans les transports en commun


Comment sensibiliser cette nouvelle génération quant aux incivilités dans les transports en commun et les informer des risques qu’ils peuvent encourir en ne respectant pas les règles de sécurité ? Tel est le soucis de l’équipe pédagogique du CFA des 13 Vents de Tulle (19). Le mercredi 22 mai 2013, les apprentis concernés quotidiennement par les transports en commun ont eu l’opportunité d’assister à un séminaire à visée préventive mais aussi corrective.



M. Porte, Directeur de l'EIV
M. Porte, Directeur de l'EIV
Mercredi 22 mai, 24 élèves ont assisté à un forum présenté par un agent de sécurité ferroviaire M. Stéphane Petit Jean et le Directeur de l’EIV (Etablissement Industriel Voies) M. Jean-Maurice Porte. Un moment solennel partagé en petit comité, à la fois ludique, interactif mais surtout très concret. 

Vers des apprentis exemplaires dans les transports en commun
Qu’il s’agisse d’un chewing-gum collé sur un siège, d’un graffiti inopportun ou d’une rayure sur les vitres d’un wagon, la SCNF s’engage chaque jour pour assurer le confort de ses voyageurs. Après un rappel des règles élémentaires de politesse et de décence requises dans les transports en commun, la SNCF a notifié que chaque année, des millions d’euros sont dépensés pour remédier à ces incivilités au lieu d’être par exemple, misés sur des tarifs spéciaux pour les billets ou les services proposés à bord des trains.Mais au-delà des dégradations commises par certains usagers, la qualité du transport en train est aussi altérée par des incivilités telles que des discussions téléphoniques interminables, un MP3 au volume trop elevé, des pieds sur un siège ou des jets de projectiles. 

Vers des apprentis exemplaires dans les transports en commun
C’est pourquoi plutôt que de réprimander par des amendes une fois les faits accomplis, la SNCF et le CFA des 13 Vents ont estimé indispensable de sensibiliser leurs apprentis dès leur première année de formation et d’utilisation des transports en commun.
 
Des notions simples mais pourtant primordiales à la sécurité de chaque usager des trains ont été abordées lors de cette réunion d’information. Les points les plus importants restent cependant les risques engendrés par le franchissement d’un passage à niveau, les conséquences du non-respect de la signalitique mais encore du code de la route. Ces-derniers étant les principales causes de décès relatives aux transports ferroviaires.
 

Des élèves intéressés par l'intervention de M. Petit-Jean et de M. Porte
Des élèves intéressés par l'intervention de M. Petit-Jean et de M. Porte
Deux heures et demi au cours desquelles M. Petit-Jean et M. Porte, ont, à l’aide d’un logiciel spécialisé, mis les apprentis en situation, les amenant à s’interroger sur les causes des accidents.

M. Petit-Jean a aussi insisté sur la quasi-impossibilité d’un train à s’arrêter sur une courte distance pour éviter un impact. En effet, sa masse très supérieure à celle d’une voiture lui impose des distances de freinage 10 fois plus longues. (à 100km/h une automobile s’arrête en 100 mètres, un train quant à lui nécessitera 1000 mètres avant d’être totalement immobile). Pour ainsi dire, il est techniquement inconcevable pour un conducteur de train d’éviter un individu ou un objet au moment où il le perçoit sur la voie.  

Vers des apprentis exemplaires dans les transports en commun
Après quelques vidéos et mises en garde, les apprentis prennent mieux conscience des risques que certains d’entre eux ont pu prendre à une ou plusieurs reprises dans leur vie. Eymerick atteste : « Oui, c’est vrai, j’ai déjà traversé la voie ferrée, il n’y avait pas de train, c’était facile à cet endroit, je le faisais souvent… »
Puis les témoignages s’entament et s’enchaînent. Certains apprentis confient timidement avoir fraudé au moins une fois, sans mesurer l’importance de leur geste. Mais au vu des images diffusées ce matin-là et des expériences personnelles que leur raconte le Directeur, M. Porte, ils réalisent finalement.

À l’issue de cette conférence pédagogique et préventive, les apprentis ont déclaré avoir appris de nombreuses choses qu’ils ignoraient jusqu’à présent, et tous affirment avoir trouvé ces deux heures intéressantes. 


Mercredi 29 Mai 2013
Lu 348 fois

Notez




A lire également :
< >

Mercredi 2 Novembre 2016 - 10:10 Centre Ressources et d’Aide à la Formation

Mercredi 12 Octobre 2016 - 08:25 Lutter Contre L’Illettrisme au CFA 13 Vents.

former | se former | se perfectionner | se reconvertir | nous contacter | regard sur la pédagogie | presse | anciens élèves | sympa ! pas sympa ! | publicité | FAQ | télécharger | vidéo | espace partenaires | espace anciens élèves | espace conseil de perf | La qualité au CFA