JP Richard, Meilleur Ouvrier de France Chocolatier au CFA


Entretien avec Jean-Pierre RICHARD ,MOF chocolatier – Expert en technologie de la chocolaterie confiserie - Animateur pendant « la semaine du chocolat » au CFA 13 vents.



Jean-Pierre RICHARD ,MOF chocolatier
Jean-Pierre RICHARD ,MOF chocolatier
Jean-Pierre RICHARD est fils de pâtissier chocolatier, il est tombé dans le chocolat dès sa plus jeune enfance. Après un apprentissage classique de la pâtisserie et du chocolat, il a continué son métier d'artisan chez les meilleurs chocolatiers de France. Puis son père lui a confié en 1963, la conduite du laboratoire de l'entreprise familiale. Mais sa vraie passion, « la science » du chocolat et du sucre, il l’a apprise à l'école ZDS de Solingen entre 1970 et 1980. Puis ce fut la construction d'une usine de fabrication en 1982, où il a pu exploiter ses connaissances pour inventer du matériel, des techniques, des procédés pour la réalisation des produits des boutiques «Richart», jusqu'en 1994. Entre-temps, il a passé avec succès le premier concours du M. O. F. chocolatiers confiseurs en 1990 dont il assure aujourd'hui la présidence de classe et du jury. C’est en 1994 qu’il ouvre le bureau de RICHARD Conseil. Avec trente années d'expérience il apporte son savoir-faire ,artisanal ou industriel, au secteur d'activité du chocolat et de la confiserie, à travers l'assistance technique et la formation : « je ne compte pas mes heures mais mon métier c’est une passion qui m'anime et je ne pourrais pas vivre sans».


En tant que porte-drapeau, quel regard portez-vous sur le secteur de la chocolaterie-confiserie ?

C'est un milieu où l'on travaille d'une manière empirique, en s'appuyant seulement sur l'expérience, c'est un vieux métier où il nous reste tout à inventer, c'est ce qui me plait en lui.

En général, quels types d'entreprises font appel à vous ?

JP Richard, Meilleur Ouvrier de France Chocolatier au CFA

Tout type d'entreprises, aussi bien l'entreprise familiale de deux personnes que l'industrie de plus de 400 personnes. Mon expérience professionnelle est ouverte à toutes les entreprises.


Diriez-vous que le métier de chocolaterie-confiserie est, malgré le contexte économique tendu, un secteur porteur ?

C'est un des rares métiers de l'artisanat qui n'a pas subi la crise et la consommation est en progression constante depuis dix ans. On voit de plus en plus de chocolaterie pure s'ouvrir, c'est quand même un signe.


Quels conseils donneriez-vous à des jeunes en formation au CFA souhaitant se spécialiser dans ce secteur ?

JP Richard, Meilleur Ouvrier de France Chocolatier au CFA
C'est de ne pas avoir peur de beaucoup travailler. Travailler dur , ne jamais arrêter de se former car dans cette spécialité celui qui travaille en aura toujours le retour. Mais aussi de temps en temps il faut se remettre en question et passer des concours, je l'ai fait avec le concours de MOF chocolatier, ça motive et cela permet d'évoluer et de s'évaluer, rien n’est acquis .

Quelque chose à rajouter en conclusion ?

JP Richard, Meilleur Ouvrier de France Chocolatier au CFA
"Oui, je n’ai jamais compté mon travail alors les jeunes allez à fond et éclatez-vous dans ce métier"


Mardi 9 Mars 2010
Lu 5655 fois

Notez




A lire également :
< >

Mercredi 2 Mai 2018 - 10:40 Bourse de l'Apprentissage et de l'Alternance

Vendredi 17 Novembre 2017 - 09:19 Mon parcours vers la Coiffure !

découvrir nos formations | devenir apprenti(e) | entrer en DIMA à 15 ans | vivre au CFA | bouger en Europe | bouger avec le CFA | voyager dans le monde